Joaillerie / Fantaisie

Sur ce blog, je parle exclusivement de « vrais bijoux »… Pour un bijoutier, cela paraît évident qu’on ne parle pas de « fantaisie », mais pour la majorité des personnes, je sais bien que cela peut porter à confusion.

Bijou :

Petit objet ouvragé, précieux par la matière ou par le travail et servant à la parure.
Bijou en or.

Évidemment, le terme bijou s’applique aussi à la fantaisie. Mais l’origine du mot « bijou » en latin est la même que pour les pierres précieuses : « gemma », qui a donné « gemme » en français. Tous les bijoux connus de notre monde, que ce soit par les Étrusques (5ème siècle avant JC) ou les bijoux Incas (plus récents), sont en métal précieux. L’origine du mot bijou est associée aux métaux précieux et aux gemmes.

C’est pour cela que le monde de la bijouterie-joaillerie a du mal à dire que des bijoux fantaisie sont des « bijoux » à proprement parler.

Ça ne change en rien le travail effectué, les techniques, les idées et les prix qui sont très intéressants. Pour ma part, je trouve que le monde des bijoux fantaisie offre énormément de possibilités pour créer et utiliser des matériaux divers et variés, en comparaison avec la joaillerie où on est plus ou moins restreint. Les couleurs ne sont pas limitées et peuvent être tout simplement flashy, phospho, pâle, etc. Il est également possible de faire des bijoux à partir de matières recyclables, des bijoux éthiques, et bien d’autres possibilités !

Il y a énormément de différences entre la joaillerie et la fantaisie, et c’est super. Ces deux univers s’entraident et s’inspirent dans les techniques, les idées et les innovations… mais il y aura toujours un monde entre eux !

Et pour tout dire, je pense qu’un joaillier qui veut se reconvertir dans le bijou fantaisie aura une grosse période de transition avec une réadaptation. Une ouverture d’esprit et un apprentissage de techniques que la joaillerie ne peut pas utiliser. Et même si son bagage de joaillier sera un grand atout, ça ne veut pas dire qu’il aura du succès. Et ce serait pareil ou presque dans l’autre sens (fantaisie à joaillier), voire peut-être un peu plus long.

Personnellement, et en tant que joaillier, le terme bijou de la langue française n’est pas assez précis pour parler de l’ensemble de ces deux mondes. Mais il faut aussi dire que le fait d’avoir le même mot permet de ne pas dissocier complètement la fantaisie de la joaillerie, ce qui nous donne à tous une plus-value ! Évidemment, il y a aussi tous les bijoux qui se situent « entre deux » et qui associent la bijouterie à la fantaisie, ce qui peut donner des bijoux très intéressants à tout point de vue ;).

N’hésitez pas à me donner votre avis et à poser vos questions dans les commentaires.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :