Bijouterie / Horlogerie

L’horlogerie est-elle vraiment différente de la bijouterie ?

Autant la joaillerie et la bijouterie sont quasiment similaires, autant l’horlogerie est vraiment une activité à part.
Même si certains outils, gestes, environnements de travail se ressemblent, l’horlogerie est un métier unique.
Bien souvent, la bijouterie fait partie de l’horlogerie mais un bijoutier n’est pas un horloger et vice versa. On peut avoir les deux casquettes mais je vous assure que personnellement, je n’y connais rien en horlogerie ! Et c’est pour cette raison qu’il n’y a pas systématiquement des montres dans toutes les bijouteries.

La micromécanique et les assemblages des différents éléments pour fabriquer une montre (du verre au bracelet en passant par les ressorts et autres éléments) font de l’horlogerie un métier de haute précision qui ne ressemble pas du tout au quotidien d’un bijoutier.

Si on parle d’horlogerie, on va bien sûr parler de la Suisse !
Comme je l’ai dit un peu plus haut, personnellement je n’y connais rien en horlogerie donc je vais juste parler de ce que je sais 😅.
Quand j’ai fini mes études de bijoutier, j’ai voulu essayer de me spécialiser en horlogerie en Suisse, ou tout au moins trouver un emploi là-bas.
Sans aucune expérience ni aucun contact, et par téléphone…, je me suis bien fait « jeter » par tous ceux que j’ai contactés 😔.
Contrairement à ce que j’ai écrit, ce n’est pas parce que je n’avais pas d’expérience ou que je connaissais personne… c’était simplement parce que j’étais Français. Priorité aux Suisses m’a-t-on dit.
La Suisse a de très bonnes écoles et comme beaucoup d’autres pays, ils préfèrent recruter localement. Même s’il existe beaucoup de frontaliers, ils sont soit de la région soit très très doués dans leur métier.
Sur le coup, cela fait bizarre, mais avec du recul, je suis content de ne pas y être allé car personnellement, je me suis rendu compte que la mécanique, même horlogerie de luxe, ne m’intéresse pas.

L’horlogerie ou la joaillerie sont des métiers où il faut être un minimum passionné, car ces métiers demandent de la régularité, de la rigueur et de l’excellence. Car si un jour je suis démotivé et que je perds mon attention, je vais faire une erreur. Et une erreur dans ce genre de travail fait perdre beaucoup d’argent. C’est pour cela que je ne veux pas faire de l’horlogerie sans avoir cette passion.
(Vous pouvez aller lire mon article « Ma plus grosse boulette en bijouterie », une illustration d’un manque d’attention. Disponible en article et en version audio)

Rolex

J’espère que cet article vous a plu. N’hésitez pas à laisser un commentaire, je serai très content de vous lire et de vous répondre 🙂.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :